Avec toi, sans toit

2774 jours de voyage au total... - 26.635 km parcourus - Rentrée en France depuis le 7 juillet 2012...
Rendez-vous le 15 décembre 2012
au Zazou Bar,
33, place de l'Albinque, 81100, Castres
!!! ;-)

Carnet de route

Partager

Etape par étape, vous pouvez suivre ici mon parcours ainsi que le récit de mes aventures...

le 16 Octobre 2011 à 20h45

Bolivie  -  de Uyuni  à  La Paz - 

 

 


le 14 Octobre 2011 à 7h16

  Vendredi 14 octobre            - La Paz (bolivie)    Puno (Pérou)

 

 

 

La route de La Paz a Puno est plûtot agréable. Les paysages défilent : les montagnes, le lac Tticaca, les champs, les petits villages....

 

 

 

Nous traversons le Lac Tititcaca à San Pedro de Tiquina. Les passagers dans des petites navettes et le bus sur la grande barque.

 

 

 

Direction Copacabana, dernière (petite) ville de Bolivie,  à 5 km de la frontière du Pérou. De nombreux touristes y séjournent pour visiter les îles du Lac Titicaca. 

 

 

 

La frontière se résume à 2 petits bureaux à 300 m l'un de l'autre. Le bus nous dépose au 1er, un tampon de sortie du territoire Bolivien, 300 m à pied, un tampon d'entrée sur le territoire Péruvien, cambio (on change les Bolivianos en Soles) et hop dans le bus c'est reparti pour quelques heures d'enchantement le long du Lac.

 

 

 

 

Entre la frontière et Puno, de nombreuses "fermes" sont installées en bord du lac. Le travail des champs se fait en famille et sans tracteur : les parents, les enfants et, des vaches ou des anes pour travailler le sol.

 

De nombreuses femmes creuses des tranchées pour amener l'eau qui servira à irriguer les cultures. D'autres montent des murets en pierre qui servent d'enclos pour le bétail. Tout confondu dans l'enclos : les vaches, cochons, chêvres, ânes, chiens.... et les enfants qui jouent ou travaillent (selon l'âge) au milieu.

 

 

 

Les jougs et les herses en bois (?)  qui, chez nous, décorent le mur des maisons de campagne sont ici le seul matériel dont disposent les agriculteurs. Dans certains villages, "un" tracteur est partagé par l'ensemble de la communauté....

 

 

 

 

 


le 14 Octobre 2011 à 7h11

  Jeudi 13 octobre            - La Paz -

 

 

Située dans une cuvette, à 3600 m d'altitude, La Paz est une ville encaissée et très polluée - la ville s'étend sur des kilomètres sur les hauteurs de l'altiplano (les quartiers pauvres - très pauvres - se situent sur les hauteurs) -  Du centre de La Paz, on se sent englouti et oppressé simplement en levant les yeux.

 

 

Ajoutons à ça un nombre hallucinant de taxis, taxis collectifs, minibus, colectivos, extrêmement polluant (et à 3 600m on le sent vite !) et les cris incessants des "co-pilotes" de ces mêmes minibus qui, pendus à la porte, hurlent leur itinéraire aux passants !

 

 

 

 

 

Énormément de bruit, de monde et de pollution...

 

 

La population est très cosmopolite ; dans les rues, les bus, sur les marchés, on croise aussi bien des hommes d'affaire, malette à la main que des Boliviens en habits traditionnels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le coeur historique de la ville se situe sur la "Plaza Murillo", une large place de forme carrée entourée des édifices les plus anciens de la capitale comme la cathédrale, le palais présidentiel et l'assemblée nationale. En se promenant dans la ville on peut constater que de nombreuses demeures ont conservé leur cachet colonial et entre quelques édifices plus modernes, on découvre des marchés locaux.