Lettre d'information #02 - Avec toi, sans toit

Lettre d'information

#02

Édito

Oulala, comme le temps passe vite !

Me voilà déjà partie depuis plus de 160 jours et j'ai pourtant l'impression qu'hier encore nous étions ensemble à la faïencerie pour fêter la mise en place de ce projet...

Il est donc grand temps pour moi de vous souhaiter (dans l'ordre et avec beaucoup de retard... mais comme on dit : «vieux motard que j'aimais !»), un très joyeux Noël 2011, une très très belle année 2012 remplie d'amour et de joies, une caline Saint Valentin 2012, ainsi que de joyeuses Pâques 2012 (oui, je sais, là c'est en avance ! :-p ).

Je suis donc heureuse dans cette nouvelle édition de la lettre d'information, de vous faire part de mes premières semaines de voyage, de mes premières expériences en mission.

Pour plus de détails, n'hésitez pas à consulter le carnet de route, ainsi que les galeries photos que j'alimente régulièrement (enfin, le plus souvent possible... ;-) ).

Pour terminer un grand merci à tous pour vos messages de soutien, qui me réchauffent toujours autant le coeur... Pour les timides qui n'auraient pas encore osé, n'hésitez pas, ces messages sont un peu comme des cartes postales de France, pays lointoin d'où je viens ! ;-)

Caroline

Mission #1 : Atacames en Equateur de octobre à décembre 2011

2 mois dans un orphelinat à Atacames, au Nord ouest de l'équateur. Ce centre accueille aussi bien des enfants orphelins que des enfants qui ont été retirés à la famille pour carences éducatives ou en danger.
Le centre se compose de 12 maisons. Chaque maison accueille une dizaine d'enfants de 6 mois à 18 ans et est gérée par une "maman".
Cette structure permet de recréer un univers familial stable (frère et soeur vivent ainsi sous le même toit).

Le matin je m'occupais des touts-petits, 2 à 4 ans, qui ne vont pas encore à l'école.
Au programme : activité motrices et éveil (jeux, comptines, peinture, ...).
La réalité étant que je ne disposais d'absolument aucun matériel... même pas un malheureux ballon.
De plus le centre ne disposait d'aucun lieu adapté pour travailler avec 15 enfants de 3 ans. Nous avions à notre disposition une petite salle de 15 m2 ou une grande salle de réunion dans laquelle il y avait des travaux (marteau-piqueur et Cie) ! Il est bien difficile de faire de l'éveil avec des enfants de 3 ans dans de telles conditions...
J'ai réussi, en farfouillant à droite à gauche dans un autre centre, à trouver quelques vieux cubes et des jeux en mousse, je me suis fait prêter un ballon, j'ai acheté de la peinture et téléchargé quelques chansons. Pour le reste... récup, improvisation et beaucoup d'imagination !

L'après-midi je faisais du soutien scolaire avec les plus grands (qui ont classe le matin). Dans les mêmes conditions...
Ajoutons à ça quelques enfants désoeuvrés errant dans le centre sans surveillance qui jetaient des cailloux contre la porte, ceux qui venaient faire les devoirs sans livre et sans cahier... ceux qui n'en avaient pas vraiment besoin mais voulaient venir "pour jouer"...



Le tout dans des conditions d'hygiène et de sécurité déplorables... je passe les détails les plus crus tant au niveau sanitaire que de la sécurité !
Chaque maison étant gérée par une maman il y avait de grosses différences entre les familles (hygiène et éducation).

Ces 2 mois ont été extrêmement difficiles mais beaucoup plus à cause des conditions, de la structure et de la nonchalance des adultes qu'à cause de la population concernée.

J'ai fait au mieux mais je suis repartie frustrée avec l'impression d'avoir fait pipi dans un violon pendant 2 mois ! Bien que... maintenant qu'on en parle... je n'ai encore jamais réellement essayé de faire pipi dans un violon ;-) !


La mission suivante initialement prévue au Honduras a capoté... problème de communication. Je me suis donc rendue directement au Guatemala...

Mission #2 : Antigua au Guatemala depuis janvier 2012)

Je devais intégrer une ONG (Ninos du Guatemala) mais les rencontres en chemin m'ont permis de connaître NA (Nuestros Ahijados) une seconde ONG très active à Antigua.

  • NDG (Ninos De Guatemala) est une ONG hollandaise qui a créé 2 écoles à Ciudad Vieja, permettant ainsi aux enfants des quartiers pauvres d'aller à l'école.
  • Nuestros Ahijados gère aussi une école (dans un village voisin) ainsi qu'un centre sanitaire et une maison qui accueille des bébés souffrant de dénutrition (Casa Jackson).




Mon emploi du temps le permettant,
je partage donc mon temps entre ces 2 ONG...


1. Avec NDG je fais du soutien scolaire (matin ou après-midi) ou bien j'interviens dans le cadre d'ateliers-projets.
Les plannings sont plutôt flexibles et changent environ tous les mois en fonction du nombre d'intervenants.
La semaine prochaine je commence un nouveau projet avec des enfants de grade 4 (environ 9 ans) : nous allons travailler sur les droits de l'enfant et l'interculturalité sous forme de BD et photos.
Je suis arrivée juste pour la rentrée scolaire et pour l'inauguration d'une 2nde école.

2. La Casa Jackson est un centre de l'ONG Nuestros Ahijados. Cette maison que l'on pourrait assimiler à une crèche/clinique accueille des enfants de 1 mois à 3 ans souffrant de dénutrition prononcée. Les enfants sont pris en charge quelques mois, jusqu'à ce qu'ils atteignent un poids convenable. La dénutrition entraine malheureusement de nombreuses maladies (respiratoires, intestinales, etc...) qui impliquent des règles d'hygiène très strictes et parfois un isolement en chambre particulière.

En parallèle NA travaille avec les familles : aide matérielle, alimentaire et conseils.
J'interviens plutôt le soir, à l'heure des repas ou le WE pour le bain, les repas, le ménage et tout aussi indispensable pour des petits bouchons en souffrance et sortis de leurs familles : des temps d'éveil, de jeux et de câlins ;-).

3. Je travaille en parallèle avec une classe de Castres et les échanges commencent à se mettre en place. Je remercie l'école Louis David, la maîtresse, les élèves et les parents d'élèves pour leur engagement et la collecte qu'ils ont organisé afin d'acheter du matériel scolaire pour les élèves de l'école "Nuestro Futuro".



Ces 2 ONG sont très sérieuses, très bien organisées et chaque membre déploie une énergie considérable pour que les enfants aient accès non seulement à l'éducation mais aussi à des activités péri-scolaires, à une alimentation équilibrée et à l'hygiène.

Je devrais logiquement quitter le Guatemala pour le Mexique aux environs de la mi-mai...




Là, mon Webmaster va me gronder parce que c'est trop long ;-)
Je développerai donc un peu plus sur le site,
et je vous parlerai des projets de l'asso pour la rentrée sur Castres,
dans la prochaine lettre dinformation... ;-).

Agissez vous aussi !

Vous aussi, vous pouvez agir pour ces enfants !...

Comme toutes les organisations non-gouvernementales, Ninos du Guatemala et Nuestros Ahijados fonctionnent aussi (et surtout) grace au soutien apporté par les personnes extérieures telles que vous et moi.

    Les moyens de vous impliquer dans l'aide apportée à ces enfants sont nombreux et variés :
  • Parainage d'un enfant
  • Financement de projet au sein de l'école
  • Envoi de colis répondant aux manques
  • Etc.

Si vous êtes intéressés par l'une de ces démarches, merci de me contacter directement.

Bien qu'il soit toujours délicat de s'investir dans ce genre de pratique notemment en raison d'un manque de retour, ma présence sur place est pour vous la garantie que les enfants enfants bénéficient directement des dons.

www.avec-toi-sans-toit.fr © 2011-2018 Avec toi, sans toit. All rights reserved - Designed by Alain Ternet'